Partagez | 
 

 RED ∫ happy and lost;uc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rowan E. Dixon
avatar



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 25

Emploi : uc
Animal : Ocelot


MessageSujet: RED ∫ happy and lost;uc   Mar 6 Déc - 22:43

Identity Card

(c) desdemoniac

nom; Dixon
prénoms; Rowan Eve
âge; 25 ans
nationalité; Australienne
orientation sexuelle; Hétérosexuelle
job, études; Photographe


groupe;exilés
avatar;teresa palmer


Who I am
soundtrack;


it's your story, your life;

    « Un puissant rajah avait une fille qu’il chérissait. Hélas, un mal mystérieux s’empara de la fillette : elle dépérissait sans que personne ne comprît pourquoi. On manda les médecins du pays entier, avec cet avertissement : « si vous parvenez à guérir la princesse, vous serez couvert d’or. Si vous échouez vous aurez la tête tranchée, pour avoir donné un faux espoir au Rajah. » Défilèrent dans la chambre de l’enfant les plus grands praticiens du royaume, qui ne changèrent rien à son état et furent décapités. Il n’y eut bientôt plus un seul médecin vivant aux Indes. Vint alors un jeune garçon qui déclara vouloir soigner la petite. Les gens du palais lui rirent au nez « tu n’as même pas un médicament ou un instrument dans ta besace ! Tu cours au-devant de ta perte ! » On introduisit le garçon dans les luxueux appartements de la princesse. Il s’assit au chevet de son lit et commença à lui narrer des contes, des légendes, des histoires. Il racontait merveilleusement et le visage de la petite malade s’éclaira. Quelques jours plus tard, elle était guérie : on sut que le mal dont elle avait souffert était l’ennui. Le garçon ne la quitta jamais. » Amélie Nothomb, Mercure.


J’avais douze ans, j’étais assise dehors sur la terrasse, les genoux repliés et serrés contre moi et silencieusement, j’observais le vent souffler dans les feuilles des arbres, le ciel, les nuages qui bougeaient tout doucement, presque imperceptiblement. A ce moment-là, ça faisait presque très exactement 3 ans que je n’avais pas prononcé un seul mot, depuis l’accident de voiture dont j’avais réchappé de justesse, depuis que j’entendais cette voix bizarre dans ma tête qui me disait des choses à la fois très effrayantes mais très vraies. Ce n’était pas que je refusais catégoriquement de parler, c’est juste que je n’y arrivais pas, peu importe le nombre de fois que j’essayais, peu importe le nombre de médecins et psychologues en tout genre qui essayait de trouver. Mon père désespérait ; sa nouvelle femme m’en voulait. Honnêtement, vindicative, j’en étais plus qu’heureuse. Bien fait pour toi, voleuse. Je levais un sourcil, la voix me connaissait bien, je la détestais et j’étais contente que mon père soit tellement inquiet pour moi qu’il ne lui prêtait plus aucune attention. Après tout, de quel droit avait-elle pris la place de ta mère ? Précisément. D’aucun droit, mais elle l’avait fait quand même. Enfin bref, à partir de ce venteux jour de mai, j’ai recommencé à parler. Progressivement. Grâce a une seule et unique personne, un garçon de mon âge ; Jack. Ce qu’il m’a dit était déconcertant de simplicité, un petit « Salut ! » et une tape dans le dos, le tout accompagné d’un grand sourire digne d’une pub pour un dentifrice. Une longue cicatrice barrait son torse, de son cou à quelque part sous son tee-shirt. C’est peut-être pour ça que je l’avais laissé m’approcher ; on était marqués par quelque chose, tout les deux. Je ne lui aie pas parlé, pas avant longtemps en tout cas, mais je l’ai écouté, à chaque fois. Ses blagues stupides, sa façon de rire de ces mêmes blagues idiotes, ses exploits en football américain, et même quand il me osait me dire que mon prénom était un prénom de garçon, je me contentais de faire une moue désapprobatrice, et après je l’écoutais s’excuser. Le premier mot que je prononçais fut le même que lui, « Salut. » avais-je dit, avec un ton des plus sérieux et la voix rocailleuse. Son visage s’est éclairé, comme s’il avait accompli le plus grand des exploits, et il s’était empressé de courir le dire – le hurler – a mon père. Jack ne m’a jamais quitté, je ne l’ai jamais quitté, je l’aimais, même la voix dans ma tête l’aimait plus que tout, elle qui n’aimait personne d’autre qu’elle-même, moi, et la liberté.

    « Tout le monde a un ennemi à l'intérieur de soi. » Amélie Nothomb.


Tu détestes être là. C’était vrai. On devrait s’en aller. Je ne bronchais pas, tandis qu’au bout de la classe, le professeur de littérature s’agitait a propos du cours, Shakespeare il me semblait, mais je n’étais pas sûre. Je n’écoutais pas. J’avais 15 ans, presque 16, et j’étais presque sûre d’être folle. Après m’être renseignée, je songeais que j’avais peut-être une double personnalité, ou un truc du genre. En tout les cas, j’entendais des voix. Ça ne me dérangeait pas, pas vraiment en tout cas, ma voix et moi, on partageait les mêmes colères, les mêmes moments de révolte, les mêmes moments de paix, la même envie de liberté et de grand air. Et puis grâce à elle je n’étais jamais seule. Le seul problème avec la voix c’est qu’elle m’avait parfois l’air d’être dangereuse ; A chaque fois que quelque chose de mal se passait, elle souhait réagir avec violence, c’était la première chose qui nous passait par la tête. Oh, le nombre de fois où j’avais eu l’image mentale de mes crocs se plantant dans la chaire de mes ennemis. Et surtout, comme ça m’aurait plu. J’avais honte de l’admettre, surtout à moi-même, mais c’était tellement tentant. Parfois, tout ce que je pouvais faire, c’était de lui ordonner de se taire, parce que je ne savais pas comment je pourrais nous contrôler toutes les deux si elle ne se taisait pas. Et elle se taisait toujours, chaque fois que je lui demandais. Sauf une fois.

uc_

animal;ocelot


And More
surnoms;, Row, Evie, et surtout RED.
origines; australiennes et américaines
jour de naissance;16 juin
yeux;bleus
cheveux;blonds
taille;1m67
manies; Elle passe souvent la main sans ses cheveux, qu'elle ne coiffe que très, très rarement. Elle lève tout le temps les yeux au ciel, pour un oui ou pour un non, et surtout quand elle est exaspérée. Elle a toujours son appareil photo sur elle. Elle a une très bonne mémoire des visages, mais il lui arrive parfois d’avoir du mal avec les noms. En général elle préfère s’isoler le plus possible. Elle se balade soit à pied, soit sur sa Ducati rouge, soit une fois transformée. Elle porte rarement un soutien-gorge, à cause de l'absence de côté pratique. Il lui arrive rarement d'être gênée mais quand elle l'est, elle se mordille la lèvre inférieure presque compulsivement. Elle tape souvent du pied, surtout quand elle s'impatiente mais aussi si elle est énervée. Elle respecte l'art sous toutes ses formes et s'y intéresse beaucoup. Manger est son passe-temps favoris, après dormir et la photographie. Elle adore grimper aux arbres, parfois elle se dit même qu’elle aurait dû se changer en singe plutôt qu’en Ocelot. Elle adore courir partout, surtout une fois transformée. Elle mord, un peu.. Quand on l’énerve.. Bon d’accord même quand on l’énerve pas. Non je plaisante. Enfin peut-être.
rêve;
cauchemar;

caractère en quelques mots; Déterminée Agressive Malicieuse Fainéante Vivante Bornée Rayonnante Egoïste Energique Distante Tendre Méfiante Honnête Gourmande Intuitive Colérique Indépendante Loyale Impatiente Habile Immature Solitaire Passionnée
âge de la première transformation; 16 ans
avis sur les animorphes/exilés/humains; La vérité c’est qu’elle s’en fout un peu de tout ça. Bon, pas vraiment en fait, mais disons plutôt qu’elle est neutre en ce qui concerne ce sujet. Pour elle, les humains sont des humains, elle ne les considère pas comme inférieurs ou mauvais ou quoi ce soit du genre ; et de même les animorphes sont des animorphes et elle ne les considère certainement pas comme supérieur sous prétexte, soit disant, qu’ils se contrôlent mieux ou qu’ils sont plus équilibrés ou quoi que ce soit. Mais en gros, elle ne fait pas de généralités, elle s’y refuse. Si on lui demande, elle répondra simplement que des cons il y en a partout, et peu importe qu’ils peuvent se changer en animal ou pas. Pour elle, généralement, les actes déterminent la personne, et encore, il y a des nuances, des exceptions, bref, c’est impossible de juger toute une espèce dans son intégralité. Donc en gros, elle a décidé qu’elle aime les gens qu’elle aime (c'est-à-dire pas grand monde, mais c’est l’intention qui compte) et elle déteste les gens qu’elle déteste (et ça fait beaucoup quand même, quand on y pense), un point c’est tout.


Behind the fiction

(c) hellontoast.org

pseudo;desdemoniac
âge;19ans
présence; 5/7 je pense
avis; je t'aiiiiiime, comme un fou, comme un roi, comme une star de cinémaaa
adresse;tatie jackie me l'a montré xD
code; OK by Nathan.


Dernière édition par Rowan E. Dixon le Mer 21 Déc - 23:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Jagger
avatar



Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 04/07/2007
Age : 26

Emploi : Au chômage
Animal : Tigre de Sibérie


MessageSujet: Re: RED ∫ happy and lost;uc   Mer 7 Déc - 1:11

Ma Destinée 27
Je suis contente de te voir ici, bon courage pour ta fichette et si t'as des questions tu sais où demander x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowan E. Dixon
avatar



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 25

Emploi : uc
Animal : Ocelot


MessageSujet: Re: RED ∫ happy and lost;uc   Mer 7 Déc - 1:31

Ouaiiiis ma mie 06 ben je suis contente d'être là 18
et pis oui, tu me connais hein chiante jusqu'au bout x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Jagger
avatar



Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 04/07/2007
Age : 26

Emploi : Au chômage
Animal : Tigre de Sibérie


MessageSujet: Re: RED ∫ happy and lost;uc   Mer 7 Déc - 2:05

Mais non t'es pas chiante 16

_________________

I was born a shotgun in my hands. Behind the gun I'll make my final stand. And that's why they call me, Bad Company. I can't deny. Eye for an eye and a tooth for a tooth. Blood for blood. We've all gotta die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RED ∫ happy and lost;uc   

Revenir en haut Aller en bas
 

RED ∫ happy and lost;uc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» LOST LE RPG
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE MY HEAD ™ :: FIRST STEP :: 
Présentations
-