Partagez | 
 

 .A little lost [ Libre ].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: .A little lost [ Libre ].   Ven 8 Mai - 13:42

    Tôt le matin, elle avait quitté l'orphelinat. En silence, sans rien dire à personne, sans le prévenir.
    Tat pis, elle comprennait que c'était de force majeure. Ce truc là, sa transformation l'avait ahuri, et dès qu'elle avait reçu cette lettre, se disant qu'enfin quelqu'un lui expliquerai le pourquoi du comment, elle n'avait pas hésité à partir.
    C'était donc depuis l'aube, que, les mains dans les poches, n'ayant qu'un petit sac à dos, elle avait entamé son chemin vers l'école Transformers' School.
    Pendant tout le trajet, elle avait réfléchi sur ça. Elle voulait vraiment se retransformer, certaines fois, elle sentait la petite mésange voler en elle, mais impossible. Elle n'y arrivait pas. Celà auraut été pourtant bien plus simple de voler jusqu'a l'école. Mais non, elle n'avait pu que marcher.
    C'était assez étrange d'ailleurs. Elle n'avait aucune idée d'où se trouvait son futur lieu d'habitation, et pourtant, grâce à l'instant de son animal, elle connsaissait la direction à prendre, tout le temps. Depuis le matin, elle avait déjà traversé deux villes.
    Là, elle s'était arrêté, au zénith, dans une forêt, pour y casser la croute.
    L'estomac un peu plus rempli, elle repartit, sure d'elle et de la direction à prendre.


    C'était aux alentours de 18h, voir 19h, elle ne avait as, qu'enfin, elle était arrivé.
    Elle avait débouché dans une sorte de grand parc, où plusieurs groupes de jeunes rejoignaient une immense batîment. Un grand aigle lui passa au-dessus, et un lapin bélier bondissait vers ce même lieu.
    Assez étonnée, même si elle s'y était préparée, elle n'arrêta pas pour autant sa marche.
    Lentement, elle monta les marches, fatiguée, les jambes tremblantes, et franchit la porte d'entrée.
    Le Hall étaitbeau, frais, bien décoré à son goût. A sa droite, une porte indiquant :
    Citation :
    Secrétariat.
    Pour tous nouvel élève.
    Ou problèmes scolaires.
    Timidement, la jolie blonde frappa de deux coups à la porte. Une voix sèche lui répondit d'entrer.
    Dans la pièce, deux bureaux, 4 sièges. La demoiselle se dirigea vers un, où la secrétaire lui faisait signe.
    Elle s'assit délicatement, sans un sourire, posa son lourd sac à côté d'elle.
    Là, la dame lui tendit une feuille, un formulaire banal, nom prénom, date de naissance, transformation, Oh! celà lui fit tout drôle d'écrire le nom de son animal. Comme si la peite mésange était fière.
    Quelques minutes après, le feuille remplie de l'écriture calligraphiquement d'Allice, la vieille dame lui annonça:


    "Voici vos clés de chambre Mademoiselle ...hum, elle regarda le formulaire, Lether. Votre chambre est la 321.
    Aussi, vous serez dans la classe Krosia. Vous aurez bientôt cours. D'ailleurs, voici enfin votre emploi du temps, et le plan de l'école.
    Je vous souhaite une bonne journée. "


    Et elle lui tendit toute cette paperasse. Allie lui répondit d'un "Hum " et d'un hochement de tête.
    Elle sortit de la pièce, se retrouvant dans le hall, assez désorientée. La jeune fille s'assit sur un banc en bois vernis, passa ses cheveux sur une épaule, et balança son sac à côté d'elle, trop lourd.
    près sa marche, ses jambes tremblaient, et elle avait l'air vraiment épuisée.
    Elle prit le plan de l'école, fronçant les sourcils, essayant de se répérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: .A little lost [ Libre ].   Ven 5 Juin - 20:48

    Les cours venaient enfin de se terminer et j’en n’était que ravi. Après avoir suivis les longues heures de mathématiques, d’Histoire, de Sciences et enfin de transformations, mon ventre réclamais de nouvelles ressources. Alors une fois mes devoirs achevés, que j’avait baclé en quelques minutes, je sortis de ma chambre et me dirigea dans les grands couloirs de l’internat. Il devait être environ 19h00, et le soleil qui partait illuminer d’autres pays, se déclinait lentement derrière le vaste horizon qui s’ouvrait sous un magnfique panorama que l’école nous offrait. Les faiseaux de lumière orangés penetraient dans les couloirs, habituelement remplis de monde, et embrassaient les pierres grises et glaciales. Délicatement, sans déranger la séparation du soleil à notre terre, je me glissai le long des murs, pénétrant a mon tour dans la douce lumière printannière. Les mains dans les poches, je regardais devant moi, sans vraiment m’inquiéter de ma trajectoire. Mes yeux avaient beau être rivés sur le chemin, mon esprit, lui s’envolait à droite et à gauche, cherchant de nouveaux rêves, et propulsant mon imagination dans des mondes dont personne ne saura l’existence.
    Marchant d’un pas calme, seul mon souffle, qui etait pourtant si faible, résonnait entre les deux murs. Mais en une moitié de seconde, cet endroit si beau et ce silence si apaisant se firent piétinner par un bruit sourd et désagréable de gargouillis. En effet, mon estomac si capricieux se manifesta sans délicatesse, en réclamant de la nourriture.
    Alors sans hésiter je pressa le pas, décendis en vitesse l’escalier et rapidement je me retrouvai vers le secreteria. Plus que la coure et quelques mètres avant d’appaiser la faim de mon ventre. Les mains toujours dans les poches, décontracté, je longeais les bureaux des secretaires lorsque j'aperçu une jeune fille. Assise sur un banc en chène, elle tenait un bout de papier entre ses petites mains, essayant de le déchiffer. Je ralentis considérablement ma marche et réussis à voir le contenu de la feuille :le plan de l’école. Et en un éclair, de nombreux souvenirs, ceux de mon entrée dans l’établissement, remontèrent à la surface. Je ne revis, perdu, dans les grandes salles, sans savoir où aller, ni que faire.
    Je souris et regardai la demoiselle à la dérobée, comme un voleur. Elle paraissait jeune avec ses longs cheveux blonds et ses levres rosées. Comme une poupée, ses yeux, légérement en amandes, inspiraient une parfaite symétrie, accompagnés par son petits nez retroussé, qui surplombait sa délicate bouche.
    Je la contempla un moment avant de m’approcher :

    „ tu a besoin d’aide ?“ Questionnai-je soudain.

    Elle me faisait un peu pitié perdue, comme cela, et puis je devait l’aider, en souvenir du passé ! Et puis mon ventre attendra …
Revenir en haut Aller en bas
 

.A little lost [ Libre ].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE MY HEAD ™ :: FIRST STEP :: 
Archives
 :: 
Old Time
-