Partagez | 
 

 » On fait pas n'importe quoi. [*Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naoko Osaki
avatar



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 23


MessageSujet: » On fait pas n'importe quoi. [*Libre]   Dim 3 Mai - 20:05

    Le Crépuscule. Un moment que j'aimais particulièrement, comme tous les autres moments de la journée. Je marchais, sac en bandoulière. Le ciel, encore dégagé par endroits, se couvrait de nuages orageux. Je ma promenais, sans but précis, le seul fait de m'éloigner de l'agitation faisant ressortir mon instinct animal. Sans bruit, j'avançais, suivant le soleil, en face de moi. Un bâtiment se découpa alors devant moi. a contre-jour, il paraissait effrayant. Je détachais mon regard de l'astre diurne et ma rapprochais du hangar. Je m'approchais de la porte. Une main se posa alors sur mon épaule, et je sursautai. Une homme en blouse blanche se tenait devant moi, et il me demanda si je venais voir un ami. Je le regardais, méfiante, puis répondis que Non. Il me dit alors de ne pas traîner dans le coin. Je le regardais. Un cri animal transperça l'air. Tout s'éclaircit dans ma tête. Je lui répondit que si il fallait que je le bouffe pour rentrer je le ferais. Il leva les yeux aux ciel et m'ouvrit.
    La porte se referma derrière moi. Je restai quelques minutes debout à l'entrée, laissant mes yeux s'habituer à la pénombre. Des reniflements de ci de là se faisaient entendre, ainsi que des grognements, plus ou moins puissants. J'avançais dans l'allée principale, à moitié perdue. Je ne savais quoi penser de cet endroit. Il me fichait la trouille. Un animal non identifié se rua contre les barreaux de sa cage, et je reculais de quelques pas. Il n'y avait que quelques cages de pleines, trois ou quatre au maximum, mais cela me mettait mal à l'aise. J'aurais du partir en courant, mais une envie étrange me disait de rester. Sans un bruit, je m'installais dans un cage vide, me blottis au fond, mais éloignée des murs qui me séparaient des autres cages. Je sortis ensuite de mon sac mon carnet de dessin, et un crayon à papier très gras. Je ne savais pas avec exactitude lequel c'était car il faisait trop sombre pour déchiffrer quoi que ce soit. Cependant, j'arrivais à dessiner. Ce serait un croquis très brouillon, très sombre, angoissant si j'y arriverais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wilaine.deviantart.com/
 

» On fait pas n'importe quoi. [*Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» 18 ans... Mais sa change quoi? [Libre]
» Un brin de n'importe quoi ?
» Tout et n'importe quoi ! "Floodez moi"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE MY HEAD ™ :: FIRST STEP :: 
Archives
 :: 
Old Time
-