Partagez | 
 

 -En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steven Wright
avatar



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 01/08/2007
Age : 22


MessageSujet: -En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]   Mar 24 Fév - 23:32

[Private for a women with an imprononcable name, and with Isie for Firstname...Excuse me UU]

Fly marchait lentement, sans regarder où elle allait...Les cours laissaient à cette heure-ci une pose de dix minutes, et elle espérait en profiter au maximum. Elle releva la tête juste à temps pour éviter un adolescent qui lui foncait dessus. *Oupss...Toujours aussi maladroite UU"* Elle remis adroitement un cahier dans son sac qu'elle portait dans le dos -surement par nature contradictoire des sacs à main, et redressa la tête...Juste à temps, encore une fois. *Ma fille, rapelle toi, quand tu bouges, tu regardes devant toi...Et pas derrière ! Tu sais très bien qu'ils veulent tous te foncer dedans !* Elle mayugréa, mais regarda bien devant elle, avant d'aller s'asseoir sur une bordure qui ressortait dan le couloir. Elle sortit d'une de ses poches un crayon et un bloc de feuilles et commenca, immanquablement, à mordiller le bout de son crayon, malheureusement à gomme. Elle s'arrêta, se demandant ce qu'elle allait dessiner, en cinq minutes. Elle commenca à dessiner une vague forme allongée, tel un serpent, puis ajouta une immense paire d'ailes. Ces dernières, d'une superficie bien supériure à celle du dragon -puisque c'en était un, faisaient comme une immense couverture sur son dos. Elle arracha le dessin, et en commenca un autre sur la seconde feuille. Les dessins de profil étaient trop communs, et elle n'aimait pas se sentir comme un mouton. Elle commenca à dessiner un ventre arrondi. De face. Une des positions les plus difficiles...Surtout pour le bas xD Elle commenca à former la tête. Le plus difficile était de la faire naturelle : pas trop allongée, par trop grosse, ce qu'elle avait tendance à faire, pas trop petite, non plus...Elle ne fit que l'esquisser, faisant d'abord des semi-traits. Elle descendit, fit un cou assez court, selon ses critères, et attaqua les ailes. Elle filaient sur les côtés, immenses, pareilles à des ailes de chauves souris, et sencées être magnifiques. La jeune fille esquissa des mains griffues au pli, vers le milieu, tel les ptérodactyles, puis les prolongea de griffes fines et éguisées. Elle ajouta des membranes, donnant l'air fines et fragiles, mais qui étaient, en fait, surement aussi résistantes que du diamant. Elle allait entamer la seconde partie du corps reptilien du dragon, mais la sonnerie retentit, la sortant de sa rêverie. Et sa salle était à l'autre bout du batiment ! Fly se mordit la lèvre inferieure, horrifiée. Elle allait encore être en retard ! Elle soupira et remit son bloc note dans sa poche, et son stylo avec, avant de se lever. Elle regarda : tout le monde s'affairait. Elle soupira, si elle ne voulait pas être en retard, elle allait devoir courir. Elle se lanca dans le couloir en courant comme une folle. Elle tourna, dérapant à peine tellement elle avait l'habitude, et continua sa course, filant, évitant chaque personne qui se présentait devant elle. Elle ne heurta personne, car ses yeux percants étaient doublé de réflexes surhumains...Elle allait arriver à sa classe quand elle trébuche -Ooooh mon dieu, en plein milieu du couloir, et commenca une lente chute en avant...Elle se mordit viollemment la lèvre pour ne pas hurler, et atterit lourdement sur ses mains...Elle avait mis les mains à plat, ayant l'habitude de passer son temps par terre, mais elle ressentit tout de même une grande douleure au niveau du poignet droit et regarda avec tristesse ses classeurs éparpillés sur le sol. Elle se releva avec l'aisance que donne l'habitude, et soupira d'un facon bien personelle, genre j'ai tous les malheurs du monde, et commencat à ramasser ses affaires tombées en éventail, d'une facon frénétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Edrakan.deviantart.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: -En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]   Jeu 26 Fév - 0:43

Autant l’avouer. Certaines personnes portent irrévocablement la Poisse. Ils ne sont pas forcément maladroits- même si la plupart semble avoir une certaine tendance à l’être-, mais arrivent à enchainer en série plusieurs événements déplorables. Et en l’occurrence, la fille qui se trouvait devant Isie, semblait être doté d’une Poisse tout simplement impressionnante ! Soit elle avait une extrême gaucherie, soit elle vivait perpétuellement un « Vendredi Treize ». Mais comment réagir, face à quelqu’un qui a une malchance tout simplement effarante ? Sauf erreur de sa part, si elle était un tant soit peu normale, elle se serait penchée, et aurait aidé l’inconnue. Mais en l’occurrence elle était tout sauf normale-se transformer en un Serval n’a jamais été très normale, mais ici, c’est presque une banalité, sauf que la Russe semble avoir le caractère adéquate à son étrangeté- puis sa timidité maladive l’empêchait de bouger.

Ce matin, je m’attendais de nouveau à ce que mon esprit me rappelle mes erreurs passées, avec une certaine moquerie-sans doute des hallucinations, particulièrement réalistes- qui me plongerait, bien entendu, dans un profond désarroi. Hors rien de tel ne s’était produit. J’avais tout simplement éliminé de mon cerveau mes erreurs dû à « Mes épisodes Serval »-petit surnom que j’aime bien donné, sans doute pour me donner bonne conscience et pour ne pas nommer comme il se doit mes meurtres, à mes transformations en Serval qui sont la plupart du temps désastreuses étant donné que je suis facilement sujette à l’énervement- et cela ne pouvait que me réjouir. Je prenais ma revanche sur mon insupportable conscience-que je nomme plus souvent « Petite Voix »-. Mais alors que je me levais, un soulagement nouveau emplissant mon corps, Ma Petite Voix qui avait déserté le périmètre, revint à la charge. Je crus en premier temps, que j’allais la tuer, mais finalement je me résolus à l’écouter. *Alors Isie, qui va tu tuais aujourd’hui ? * Hum…Sauf qu’il y avait une faille dans les paroles de ma Petite Voix. D’une part, je n’avais tué qu’une personne- et cette personne, malgré mes sentiments ambigües, mais ne rentrons pas dans les détails, vis-à-vis d’elle, avait plus ou moins mérité sa mort. Certes elle ne m’avait pas frappé, mais elle avait souillé sans gêne quelques parcelles de mon corps.- et ici, si je me tentais à tuer quelqu’un, ce quelqu’un se transformait surement en animal et me mettrait une telle raclée, que je m’en souviendrais ! Mais passons outre.

La jeune fille sentit une petite douleur dans son ventre. Elle ne sut pas si c’était l’angoisse- Sa Petite Voix a des effets assez néfastes sur le moral de la demoiselle- ou une réelle douleur physique. Bien entendu, si c’était une douleur physique, elle n’en voyait pas la cause. En l’occurrence, elle ne s’était pas battu et n’avait reçu aucun coup dans le ventre. Ensuite, elle était sage et timide et donc ne se serait pas risquée à une rencontre mouvementée. Au contraire, elle aurait évitée les contacts. Le mot « Trouillard » s’imposa à son esprit, mais très vite elle le chassa, en accompagnant cette action, d’un petit geste négligeant de la main. Elle se releva doucement, marmonnant une chanson dont elle n’arrivait as à trouver l’auteur. Mais décidant de ne pas trop s’en occuper, elle se prépara mécaniquement. Elle attrapa un tee-shirt bleu marine à manche longue, qui plissait un peu en haut. Elle prit un jean détendu et enfila par la suite ses converses. Elle se coiffa quelques peu les cheveux, les retenant ensuite par un élastique noir. Ses cheveux bouclés légèrement, même en queue-de-cheval. Elle se contempla un instant dans la glace. Depuis un certain elle l’avait remarqué. Depuis qu’elle s’était transformée pour la première fois, plus exactement. Elle avait vu, un changement s’opérait en elle. Avant, elle n’avait jamais témoigné d’originalité, ni d’une beauté extraordinaire. Elle se contentait d’être « Jolie » ou encore « Suffisante ». Elle n’était pas « Envoûtante », ni même « Belle ». Mais maintenant, c’était différent. Son visage qui avait été un peu rond, était devenu fin, plus creusé, plus gracieux. Son nez était devenu plus aquilin. Ses cheveux, qui auparavant étaient d’un brun quasi noir, s’étaient éclaircis d’un coup, et laissaient apparaître des reflets, ayant une étrange ressemblance avec les teintes du pelage d’un Serval. Mais le plus troublant était ses yeux. Ils étaient simplement noisettes. Mais maintenant…Ils étaient noirs, avec des éclaircis orangées. Si elle n’avait vécu qu’auprès des humains, elle aurait paru bizarre. Elle se détourna de son reflet, car des images ou plutôt des souvenirs de son humanité avaient refaits surface, avec une connotation mélancolique.

Je décidais de partir, le plus vite possible. Mes souvenirs étaient encore trop douloureux. Je n’arrivai pas à m’habituer au nouveau « Moi ». Ce « Moi » différent semblait si bestial. Si étrange. Si peu comparable avec le « moi » ancien. Comme si on n’avait gardé que mon cerveau. Qu’on s’était amusé à me remodeler, enlevant tout mes défauts « D’humaines ». Hors, j’aimais mes défauts d’humaine, car ils étaient l’image même que rien n’avait changé. Sauf que ces défauts s’en étaient allés, avec tout le reste de mon existence quasi parfaite, avant mes 16 ans. Reprenant, quelques peu mes esprits, essayant par tout les moyens d’effacer les souvenirs de mon esprit, je me concentrais sur ma destination. Il était encore tôt avant les cours. D’ailleurs, je ne contais pas y participer, car il me fallait un temps d’adaptation. Il fallait que je découvre mon nouvel univers. Hors les cours, seraient une entaille. Ils me gêneraient. Cependant, j’avais pris un sac à dos noir, décidant de ne pas sortir du lot. J’aimais bien que l’on ne me remarque pas. Sans doute ma timidité. Pourtant, je n’étais pas un « Mouton », simplement y ressembler m’évitée tout choc émotionnel. C’était une formalité. Mon arrivée fut à la hauteur de mes espérances. Personne ne me remarqua. J’étais transparente. Non, je n’étais pas transparente. J’étais plutôt « Dans le paysage ». On me jetait un coup d’œil parfois et je devinai dans leur regard qu’ils se demandaient quel animal pouvait bien me correspondre. Je soutenais parfois leur regard, sentant en moi le Serval qui se réveillait-ce Serval était beaucoup plus courageux et bien moins timide et j’appréciai cela- et je sentais que les personnes qui m’observaient, étaient alors quelque peu mal à l’aise. L’autre partie de moi-celle qui voulait se demeurer humaine- baissait les yeux sur le sol, sentant ses joues brûlaient. Oui, ma timidité me faisait rougir. Qu’importe la raison. Cependant, je m’arrêtai vite contre un mur, et contemplai ce qui m’entourait.

C’est alors, qu’elle vu la jeune fille. Elle se rappela soudain qu’une demoiselle ayant la même chevelure noire de jais avait manqué de percuter un jeune homme, alors qu’Isie marchait. Il n’y avait aucun doute : c’était la même personne. Sauf qu’elle avait l’air complètement différent. Comme si…cette allure d’artiste, un peu ailleurs et étrangement belle, différait avec la maladroite, étourdie, qu’elle avait remarqué plus tôt. Elle lança un regard furtif, tendant son coup et chancelant presque, pour apercevoir le dessin de la demoiselle. Elle ne distingua que quelques traits, qui malgré tout semblaient parfaitement exécutés. Le dessin n’avait jamais été le péché mignon de la Russe. Du moins, elle aurait aimé, si la nature lui avait doté d’une adresse avec ses mains. Hors, elle était très gauche. Elle excellait bien plus par ses jambes, et aurait été très douée dans l’athlétisme, si la malchance, comme par hasard, ne lui avait pas offert une respiration minable. Cependant, depuis sa transformation, elle arrivait à tenir de longues distantes à pleine course. Sans doute Le Serval qui était en elle. Elle continua d’observer la demoiselle, jusqu’à la sonnerie. Alors qu’elle partait, dans le même sens que « L’artiste », qu’elle venait de voir, elle entendit derrière un bruit sourd.

Je dois avouer, que je ne m’attendais pas à cela. Simplement, car je n’étais pas sûr. Je me retournai alors, et contemplai la dessinatrice aux cheveux noirs par terre, essayant tant bien que mal de ramasser ses affaires. J’aurais pu me pencher et l’aider. J’étais loin d’être pressée par le temps. Mais, en toute sincérité, j’étais trop timide. Je me contentais donc de la regarder, sans pouvoir bouger. J’avais l’air ridicule, j’en étais consciente, mais je n’arrivais pas à faire le moindre mouvement. Soudain, sans m’y attendre, un grondement résonna en moi. Oups…Je savais que le Serval finirait par déclarer son désir. Je le savais, car depuis un certain temps, mon caractère se trouvait modifié à cause de lui. Je ne dirais pas grâce, car il a en parti gâché mon existence. Alors tant pis. Je me penchai, sans savoir si mes actes étaient réfléchis, et sans avoir le contrôle de moi-même et avec un sourire- qui était sans brin de moquerie et plutôt chaleureux et beau- j’aidais « l’artiste » a ramassé ses affaires. Je fus même surprise d’entendre ma propre voix, qui s’exclamait, joyeusement et gentiment, avec politesse :

« Hum…Cela ne vous dérange pas j’espère que je vous aide un peu ? Je m’apelle Isie Tolkonovich et vous ? » De nouveau un superbe sourire éclaira mon visage. Je ne me reconnaissais pas, mais dans le fond-je ne voulais pas me l’avouer- je commençais à bien m’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Steven Wright
avatar



Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 01/08/2007
Age : 22


MessageSujet: Re: -En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]   Dim 1 Mar - 18:56

Fly ramassait ses affaires avec des gestes brusques quand des mains vinrent l'aider dans son affaire. *Chouette, au moins une personne qui ne se prend pas pour le nombril du monde, ici !* Elle ramassa ses derniers cahiers, qui étaient plus éloignés, et les passa sous son bras. La fille qui se tenait devant moi se présenta. Accaparée par mon retard d'il y avait quelques secondes, je ne l'avais pas remarqué. Elle s'appelait Isie, avec un nom à la consonance russe que Fly, bien qu'elle fit un effort, fut sure de ne jamais retenir. Néanmoins, cette jeune fille lui plaisait. Un peu plus jeune qu'elle, elle venait visiblement d'arriver ici. Elle lui sourit et commença à parler d'une voie amicale.

"Salut ! Oh non, ça me dérange pas du tout, au contraire ! Merci ! Moi c'est Fly, Fly Azanée ! Et je sens qu'on va bien s'entendre !"

Elle détailla la nouvelle venue. Elle était de taille moyenne, avec des cheveux bruns retenus en queue de cheval, et était habillée assez simplement, avec un jean et un tee-shirt bleu. Fly reprit la parole, toujours d'une voie chaleureuse.

"T'es en quelle classe ? Moi je suis Orzhov ! Euh, en fait là je dois aller en cours...Si t'es Krosia, c'est un cours commun ! Tu pourrais venir ! Sinon, ben tant pis, on se retrouveras après !"

Fly s'étonnait un peu elle même avec les paroles qu'elle débitait. De nature assez réservée, elle restait souvent dans son coin, alors que depuis quelques temps, elle se mettait souvent à jacasser comme une pie. Elle soupira, et regarda par la porte. Dans exactement trente secondes, elle serait en retard. C’était un cours de transformation, avec un prof du dernier âge, qui semblait en face terminale d’un cancer du poumon. Elle faillit lâcher une remarque désobligeante mais ravala in extremis une phrase de mauvais goût. Il était en blouse blanche et avec des lunettes énormes, toute rondes, comme si il allait les hypnotiser. Fly recula d’un pas pour qu’il ne puisse pas l’apercevoir, et regarda Isie qui ne se décidait pas. Elle lâcha.

« T’es Krosia, hein…Si tu veux sécher, t’inquiète, je dirais rien…Mais si tu veux venir, c’est cours de transformation, et… »

Une seconde sonnerie retentit à travers les couloirs, alarmant les derniers retardataires.

« Et nous sommes en retard… »

Elle lui jeta un dernier coup d’œil, et lui fit un signe de la main encourageant avant d’entrer dans la salle de classe. Elle s’assit à une table entièrement libre, espérant qu’Isie la rejoindrait et lui tiendrait un peu compagnie, et regarda le prof. Ce dernier ne semblait même pas avoir remarqué son retard. Elle éteignit rapidement son portable et le glissa dans sa poche de jean. Ses cheveux n’étaient pas attachés, et flottaient derrière elle. Elle regarda la prof, qui regardait fixement une grosse montre à gousset sortie comme par magie d’une poche.

[Si tu viens en cours, on fait en ‘temps réel’, mais sinon j’écourte ^^
J'ai pas trop d'inspi, là >< désollé ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Edrakan.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

-En retard...Comme d'habitude UU-[PV Isie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tu es en retard comme d'habitude ! - THE FLASH
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» [AIDE(comme d'habitude)] Format MPEG plus petit
» Comme d'habitude, il y a toujours des p'tits gamins louches qui trainent ici? [Pv Akira Saito]
» Les partiels, comme d'habitude.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE MY HEAD ™ :: FIRST STEP :: 
Archives
 :: 
Old Time
-