Partagez | 
 

 Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 15:17



      Furtive silhouette disparue au détour d'un couloir. Regard roux s'accrochant à l'atmosphère silencieuse du lieu. Voici les premiers pas de Lana, jeune fille de 17 ans, dans cette si spéciale & étrange académie. De son pas agile & plaisant, elle s'avançait toujours le long de ce couloir sans fin. Personne n'était là. Elle savait qu'elle devait se rendre au secrétariat. Sauf qu'elle ignorait où il était. Et c'était peut-être bien ça le problème... Elle soupira presque silencieusement, observant de tout côtés les couloirs fins & sinueux qui se présentaient à elle. Elle passa ses cheveux noirs derrière son oreille, geste dont vous la verrez souvent faire. Alors, que faire à présent ? Son regard parcourut l'assemblée avec un empreint de curiosité mêlée à de la méfiance. Elle n'était pas venue ici pour rien, comme tout ceux qui devait y entrer. Elle ne voulait pas ressortir étant la même. Elle ne voulait pas crier "Il y a quelqu'un", pas pressée de devenir le centre de toute attention. Elle allait donc attendre que quelqu'un tombe sur elle, et lui indique où est-ce qu'elle devait se rendre pour parfaire son inscription, enfin, plutôt, son entrée dans l'académie. Des pulsions de son 'don' prirent soudain le dessus, la faisant voir les choses d'un regard tellement différent. Tout était flou & furtile, passager & mesquin. La vision d'un renard. Tout était pourtant détaillé avec précision, comme un zoom intégré. Cependant, ça allait trop loin. Elle ne contrôlait déjà plus les mouvements de son regard d'ambre. Alors, elle ferma les yeux & tout redevint normal. Elle soupira, soudain lasse. Oui, ce n'était pas pour rien que Lana était venue ici...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 18:15


  • Pourquois je me plaindrais d'avoir ce fantastique don qui someille en moi ? Pourquois ? Ca ne sert à rien de se prendre la tête pour savoir où et comment ce don est arrivé là. Il fallait en profiter car ce n'était pas donner à tous le monde de se transformer en un animal. Je revenais du Secreteriat où j'ai fais close à mon inscription ... me voilà désormais inscrite ici officiellement. Je marchais dans les couloirs piur rejoindre le Hall d'un pas lent, la tête haute. Alors que je marchais tranquilement, j'aperçut pas tres loin de moi une fille brune. Ce devait être la fille qui avait rendez vous apres moi pour colre son inscription. Je m'anvança vers elle pour pouvoir lui parler, peut être une nouvelle amie. Je m'approcha donc de cette jeune fille et je lui souria et lui dit : << Salut, moi c'est Serena ... Tu cherches le Secreteriat ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Killyan J. Reagan
avatar



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 24

Emploi : Fille.
Animal : Tigre de Sibérie.


MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 18:25

    Renard. Aussi ..?
    Ca y était. Après des essais plutôt mal terminé, & qui lui avait refilé plus d'une fois la migraine, Elùna avait réussi. Son regard était maintenant plus lumineux, plus profond aussi. Et sa vision était parfaite, maintenant. Le regard d'un animal libre sur le monde. Le regard d'un animal sauvage sur les gens. Le regard d'un renard finalement assez rusé sur sa vie ... Silencieuse, souple et agile, la jeune femme se glissait dans la foule, un sourire amusé aux lèvres. Maintenant qu'elle avait participé à chacun des cours & qu'elle avait reçu une signature de chaque enseignant, elle avait pour mission d'aller chercher ses cours à l'acceuil. Au secrétariat, pour être précis... Et de là où se trouvait la brunette, à l'autre bout de l'école. Accélérant, Elùna finit par se dire qu'elle irait plus vite sous son autre forme. Beaucoup plus vite. Alors Mlle Grey fit un pas de côté dès qu'elle croisa un couloir perpendiculaire & sombre. Oui, question d'habitude, elle n'aimait pas qu'on la voie se transformer. C'était con, mais tellement peu étonnant chez elle ...

    Renard. Maintenant ..?
    Maintenant, Elùna n'était plus une jeune femme au regard d'un bleu intense & à la chevelure brune. Non. Elle était une jeune renarde sauvage & libre, dont le pelage gris disparaissait parmis les ombres de couloirs. Posant pattes après pattes, elle se mit en marche doucement, reprenant le contrôle & l'habitude de se corps qui n'était finalement qu'une adaptation du sien ... Puis elle accéléra, & se mit à courrir. Elle filait, dérapant dans les tournant, faisant attention au moindre signe d'une présence animale menaçante. Après tout, malgré son statut de prédateur, énormément d'élève incontrôlable pourrait la bouffer, ici ... Alors elle était prudente. Enfin, si l'on pouvait appelé prudence cet instinc de survie surdévellopé qui la maintenait alerte ... Puis, alors qu'elle n'était plus très loin du secrétariat, un grognement l'arrêta. Courant derrière elle, un chien, du type doberman, la pistait. Alors Shaé accéléra, accedant à une vitesse incroyable. Elle tourna à droite dans un glissement qui ne la freina que légérement, puis sauta d'un bond, & se retourna. Là, elle gronda à la face du clébart, et se retransforma.
    Profitant du moment d'incompréhension qui arrêta l'autre, elle se retransforma, et se glissa dans la foule. Bien sûr, le chien pourrait pister son odeur. Mais il ne le ferait pas, elle l'avait assez dérouté que pour surprendre l'élève qui habitait ce stupide chien. Aussi continua-t-elle à marcher, reprenant d'un réflex sa vision de renard ...

    Renard. Tu crois ..?
    Sa vision était bel & bien là, mais n'empèche que ses réflexes d'humaine, même plus incroyable que ceux de shumains normaux, laissaient à désirer après sa course sauvage ...
    Et c'est comme ça qu'elle bourra dans une nouvelle, & manqua de la faire tomber. Faisant un bond souple & agile en arrière, Elùna sourit doucement, et tendit la main pour aider l'autre à se relever ... Avant de remarquer qu'en fait, les inconnues étaient deux.

    ( Plus on est de fou, plus on rit. Si ça dérange, j'édite, prévenez moi.. =p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 18:55



      [ Moi, ça me dérange pas, au contraire =) ]

      Je fis volte-face quand une voix me fis sursauter. Un peu confuse, je regardais la jeune fille qui se trouvait devant moi. Elle se présenta, et je fis aussi quelques pas vers elle. Mieux valait se faire des amis ici, surtout dès le premier jour. Alors, je lui répondis, d'une voix calme et enjoué :

      « Salut ! Moi c'est Lana... »

      Elle me demanda ensuite si je cherchais le secrétariait. Un peu honteuse de ne pas trouver cet endroit qui devait pourtant être clairement indiqué, je lui souris, passant la main dans mes cheveux d'encre.

      « Oui effectivement... ^^ »

      Je la regardais, ne sachant pas trop si elle allait me l'indiquer ou pas. Elle me paraissais sympa, du moins, à première vue. Je ne pouvais m'empêcher d'être plutôt méfiante toujours un peu au début, mais je n'en laissais rien paraître. Je frissonna. Il ne faisait pas très chaud dans les longs couloirs froids. Je la regarda, lui offris un sourire, et attendis. Je passa une nouvelle fois la main dans mes cheveux sombres. Mon regard perlé d'ambre balayait l'endroit. J'avais tellement hâte de commencer à 'm'entraîner', à apprendre à maîtrise ce don qui nous était donné. Alors que j'attendais toujours un peu timidement, un coup me plia en deux. Je tomba à la renverse, en arrière, chutant au sol. Alors que j'ouvrais les yeux et me redressais pour voir ce qui m'était rentré dedans, une étrange pulsion me donna soudainement envie de... lui mordre la main qu'elle me tendait. Des crocs lui frôlèrent donc la main, ayant peine à les retenir. Je bascula en arrière, quand je me repris, confuse. Je me releva, adressant un sourire honteux à celle qui m'avait tendue la main. Elle semblait plus avertie en matière de don que moi. Mais je resta longuement fixé sur son regard. Dans ce regard régnait une pulsion, un éclat, qui m'était tellement familier...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 19:52


  • Ca y est, c'est oficiel, je suis inscrite dans cet université mais ça je l'ai déja dit xD. Alors, où j'en était, Ah Oui, à la rencontre de cette jeune fille, Lana, Humm ... Jolie prenom pour une jolie fille :D Je sentais qu'elle était tendu, mais je ne mordais pas, du moin pas encore x) Je souria pour la mettre plus. J'allais expliquer à Lana le chemin pour se rendre au secreteriat quand celle ci reçut un grand choc. J'eut juste le temps de me pousser pour évitez le choc. C'était de peu. J'admirais la scene, Lana se fit pousser des crocs pour mordre la jeune qui m'est encore inconnue. Mais les crocs disparaissent lentement. Puis les deux jeunes filles se releverent. Je m'approcha d'eux en les regardant. La nouvelle fille était rousse. Je souria pour détendre un peu l'atmosphere et je me tourna vers Lana pour reprendre mon explication : << Pour le Secreteriat, c'est tous droit et premiere à gauche >> Puis je me tourna vers l'inconnue et je lui souria comme je fesait à chaque fois, elle semblait sympas. Je passa ma mains dans mes cheveux et je lui dit : << Salut ... Moi c'est Serena >> Puis j'attendit la reponse des deux jeunes filles.
Revenir en haut Aller en bas
Killyan J. Reagan
avatar



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 24

Emploi : Fille.
Animal : Tigre de Sibérie.


MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Ven 5 Déc - 23:28

    ( Encore merci. & au fait, Elùna est Brune. XD )

    Humaine. Qui, moi ..?
    C'était ce qu'était Elùna à ce moment, et elle dû se le rappeler avec fermeté. Sa main tendue trembla de rage lorsque l'inconnue eu l'intention manifeste de mordre. Et pourtant, la Brunette vit l'autre se calmer, et elle ne dit rien. Bien que cela ai été invisible, elle était elle aussi prête à se transformer. Volontairement. Pour se protéger. Mais bon. L'autre se calma, et Elùna l'aida à se relever. Elle s'excusa d'un sourire, puis recula d'un pas. Là, elle entendit la troisième fille indiquer un chemin qu'elle reconnut être celui du secrétariat. Sans rien dire, elle frotta d'une main inconsciente le côté de sa veste. Ce jour là, elle était vêtue d'un jean's sombre moulant, de hautes bottes à talons noires, et d'un tee-shirts bordeau couvert par une fine veste noire... Simple, discret, mais classe. Du pur Elùna ça. Enfin. Revenant à la conversation, elle entendit une des deux filles se présenter. Serena. Un nom que Elùna n'avait pas entendu souvent, mais qui n'était pas dérangeant.
    Respirant un grand coup, la Donzelle fini par annoncer ;

      « Elùna. Ou Lillyan, si vous préférez ... »

    Humaine. Vraiment ?
    Elùna avait baissé le ton en citant Lillyan. Mais il était vrai que beaucoup de gens détestait le nom d'Elùna. Et il était tout aussi vrai qu' Elùna Shaé Lillyan est un nom très peu courant. Pourtant, pouvait on nier ses origines Grecque & son sang du peuple d'Alaska ..? Non. Il fallait donc accepter la Brunette avec son nom, ses défauts, et tout le reste ... C'était comme ça, et ça n'était pas prêt de changer. D'ailleurs, attentive, la Donzelle chercha une trace de réaction dans les expressions des deux jeunes femme qui lui faisaient face ... Une réaction qui ne se fit d'ailleurs pas attendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Sam 6 Déc - 11:56



      Après m'être reprit et m'être relevée, toujours un peu confuse, j'entendis Elena, la première que j'avais rencontré, m'indiquer le chemin du secrétariat. Je lui souris en guise de remerciment. Je passa une main tremblotante dans mes cheveux, voulant plus que jamais apprendre à maîtriser ce don, pour, par exemple, ne plus réagir comme peu avant. Alors, celle qui m'était rentrée dedans, se présenta ensuite. Elùna. Sûr que ça ne courait pas à chaque recoin de rue, mais ça ne me dérangeais pas plus que ça. Je me présenta à mon tour, car j'avais dit mon nom avant qu'elle n'arrive.

      « Luna... »

      Je lâcha un bref soupir. Qu'est-ce que je détestais me sentir le centre d'attention. Je baissa les yeux, confuse. Je passa de nouveau la main dans mes cheveux noirs de jais. Quelle facheuse habitude, de passer constamment ma main dans mes cheveux, rolala... Moi, je ne venais pas d'Alaska, non, j'avais des origines tellement différente. J'étais née aux Caraïbes. Oui, voila pourquoi je vous disais que c'était différent. Peut-être était-ce la raison qu'elle soit un renard gris & moi roux. Je ne le savais pas. Ce que je savais, c'était que je n'étais pas la seule avec cet étrange don. Je voulais plus que tout réussir à le maîtriser. Mon but, ma raison d'être ici. Alors, j'adressa à chacune un signe de tête, comme quoi je les laissais, et partit dans la direction décrite par Serena. Je ne revins qu'un quart d'heure après. Et voila. J'étais enfin inscrite. Et j'appartenais à... je vérifia rapidement ma classe, ne me souvenant plus du nom. Puis, une fois mémorisé, je m'avançais vers les deux filles, pour leur annoncer :

      « Hmm... Orzhov... une de vous deux y est ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Sam 6 Déc - 14:49


  • Eluna ? Humm ... Ce prenom ne court pas les rues mais qu'importe. On n'allaient pas se monter le bourichon pour un simple prénom. C'était orignial, bon je ne vais pas m'attarder sur ce sujet. Luna partit en direcetion du secreteriat et revint un quart d'heure plus tard. Orzhov ? Non, moi j'étais dans les Krosia. Joe tourna ma tête pour dire non et je prit la parole : << Non, je fais partis des Krosia moi >> Puis je passa mes mains dans mes cheveux et je souria aux deux jeunes filles. C'était quand même formidable de posseder un don comme celui là ... ce n'et pas donner à tous le monde. Mais Coment était t'il arriver là ? Vu que mes parents ne possedaient pas ce don. J'espere que je vais l'apprendre durant les cours. C'est bien une chance car l'aigle est mon animal favoris. Si gracieu et si beau. Si j'avais su qu'un jour j'aurais le pouvoir de me transformer en ce magnifique volatile ...
Revenir en haut Aller en bas
Killyan J. Reagan
avatar



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 24

Emploi : Fille.
Animal : Tigre de Sibérie.


MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Sam 6 Déc - 23:27

    Renard. J'aimerais ...
    Elùna s'autorisa un léger sourire. Après tout, les deux inconnues ne semblaient pas faire de bloquage sur son prénom. C'était bien, mais cela ne promettait rien non plus hein... Bref. Son regard aux reflets bleu s'attarda sur les traits des deux autres, sans pourtant se montrer indiscrète. Automatiquement, elle repéra celle qu'elle avait bousculée comme venant du Sud. D'une île, peut être... Mais bon. Vu son physique typé, elle était facilement repérée. La deuxième par contre, Elùna fut incapable de la localiser. Au bout d'un temps, celle qui venait de se présenter comme étant "Luna", partit vers le secrétariat. Elùna voulut la suivre, mais se resolu à rester près de Serena. L'abandonner là serait passé comme une marque d'impolitesse, alors ...
    Puis Luna revint, et se passa une nouvelle fois la main dans les cheveux. Bon. C'était apparement un tic assez répendu, dans cette école. Il y avait celles qui faisaient ça mécaniquement, comme avait semblé l'avoir fait Luna, et puis il y avait celles qui le faisaient pour attirer l'oeil des mec's. Assez peu discret, comme procédé, en fait. Mais bon. Elùna n'était pas là pour analyser le comportement des gens. Elle n'était même pas là pour leur parler. Non. Son but à elle, c'était parvenir à maîtriser son don entièrement. Donc, un peu mieux que pour l'instant.
      « J'y suis aussi ... »


    Humaine. Dommage...
    La réponse avait fusé, sans que Elùna n'y réfléchisse vraiment. Après tout, appart des cours en commun, les différentes classes ne partagaient pas grand chose. C'était apparement un moyen de classer les élèves selon leurs caractères ou leurs progression dans la maîtrise de leurs dons. Mais cela étonnait la Brunette, dont les pensées étaient périodiquement envahie par celle du Renard Argenté qu'elle était. Visuellement, comme caractériellement, elle ne semblait avoir aucun point commun avec cette Luna ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Dim 7 Déc - 14:59


    Je souris au fait que la dénommée Elùna soit dans la même classe que moi. Même si je ne savais pas tellement ce que pouvait bien signifier le fait d'être séparé en plusieurs classes. Je passa de nouveau ma main dans mes cheveux. Et soupira. J'avais cette manie, oui, c'était chez moi plutôt machinal que pour draguer. Et oui, je n'étais pas venu ici pour ça. Un silence s'installa entre nous. Pour ma part, il ne me dérangeait pas plus que ça, mais il pouvait peut-être devenir gênant pour les autres. Enfin, étant renarde, cela ne m'aurait vraiment pas dérangée, puisque grâce à ce 'don', je savais être patiente et silencieuse. Je commençais à m'accoutumer à leur présence, à me détendre, manifestant moins de méfiance envers elles. J'avais parfois envie de m'évader. De laisser ce don s'emparer de moi comme une flamme, et de courir, courir et courir encore. Jusqu'à ne plus sentir le bout de mes coussinets. J'affichais une mine pensive. Une question me brûlait la langue. Je croisa le regard de chacun des deux filles. D'ailleurs, Elùna me sembla venir d'un milieu bien différent du mien. Je venais du chaud, et je devinais qu'elle venait du froid. Observant ensuite Serena, je ne pu décéler d'où elle venait. Alors que je semblais lire comme dans un livre ouvert dans Elùna, dans son regard, dans ses mouvements et ses pulsions, Serena me laissais aussi fermée, comme protégée. Peut-être n'était-ce qu'une impression. Ou peut-être était-ce dû au fait que je partageais avec Elùna un infime point commun animal. Alors, ne pouvant me retenir plus longtemps, j'explosa, et demanda :

    « Y'a-t-il un endroit où l'on peut se... transformer à sa guise... ? »

    Parce que le désir est plus fort que la raison.
    On se laisse souvent emporter,
    Dans le monde irrésonable de la fiction,
    Quoiqu'un peu dérisonner...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Dim 7 Déc - 18:23


  • Oh Non ... Du silence ! Vite Serena, trouve quelque chose à dire. Je detestait le silence. Je commença à m'agiter à la recherche de quelque chose d'inteligent à dire. Je ma calma un peu pour moin me taper la honte devant les deux jeunes filles qui semblaient sympas. Ah enfin, Luna brisa ce silence. Il était temps. Je lui souria à sa question. Si on était là, c'était justement pour ça. Pour se transformer comme bon nous semble. Je lui dit : << Luna, tu es la pour ça ! Transforme toi où tu veux et quand tu veux, à n'importe quel endroit et à n'importe quel heure >> Bon peut être que j'avais un peu trop forcer. Mais bon, ce n'était pas faux. Nous pouvons nous transformer ou nous voulons et quand nous vonlous. Pour leur prouver, je me mit à tourner sur moi même lentement et ma forme hulaine disparut pour laisser place à un bel aigle noir. Je m'envola et je fit quelques metres en volant et je revint vers les jes jeunes filles. Je tourna autour d'elles et je me mit à voler à ras du sol pour me remettre à ma forme humaine. Je souria aux deux jeunes filles avec un peu de confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Dim 7 Déc - 19:10


    Je n'y croyais presque pas de sa réponse ! Pour moi, bon d'accord, j'étais venu ici pour apprendre à mieux maîtriser mon don, mais je ne pensais pas que je pouvais en faire ainsi ! Je souria, lui adressant un regard enjoué. J'avais tellement eu l'habitude de me cacher pour me transformer, et parcourir seulement quelques mètres avant de reprendre ma forme humaine ! Alors, je la vis se transformer en aigle, noir et blanc. Elle volait avec précision et agilité. Alors qu'elle venait de se transformer, je me mis à courir de quelques pas dans le couloir, même si je me doutais bien que je paraissais pour une débile. Alors, je sauta du plus haut que je pus. Et quand je retomba, j'étais sur 4 pattes. Je galopais, avec rapidité et agilité. Je fis un demi-tour, dérappant sur le carrelage des couloirs glissants, me repris et revins vers les deux filles. Mais je ne me retransforma pas, attendant juste une réaction de leur part. Oui, pour moi, c'était si innatendu de me transformer sous l'oeil d'autres personnes, j'en profitais ! Mon pelage roux flamboyait, et mes yeux prenaient vie du même éclat ambré que je l'avais humainement. Je m'assis alors, ma queue en panache balayant le sol poussiéreux. J'éternua doucement, bougeant mon museau avec rapidité. Je voulais voir de mes propres yeux l'autre renard. Pour bien avoir le temps de regarder ce que nous avions en commun, si ce ne fut que le nom et l'anatomie. Alors, j'attendit, brûlant de mon regard de feu Elùna. Je jeta un oeil à Serena, ouvrant la bouche et l'étirant, ce qui aurait pu se prendre pour un sourire... de renard...
Revenir en haut Aller en bas
Killyan J. Reagan
avatar



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 24

Emploi : Fille.
Animal : Tigre de Sibérie.


MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Dim 7 Déc - 20:17

    Renard. J'hésite ...
    Avant qu'Elùna ne pense à répondre à la question de Luna, Serena l'avait fait. Bon. La Brunette trouva la réponse un tantinet ostentatoire, mais c'était mieux que pas de réponse du tout. Puis, Serena se transforma. Elle volait bien, et semblait maîtriser son don. Tant mieux pour elle. Malgré cela, Elùna ne put s'empecher un sourire moqueur lorsque plusieurs élèves s'écartèrent précipitement du chemin de l'Aigle. Heureusement, cet aigle là était de petite taille. Parce qu'un aigle de deux mètres d'envergure, en plein couloir, ça aurait fait trash quand même. Puis Serena revint vers les deux autres filles, et se retransforma. Ce fut ensuite le tour de Luna. Elle devint Renard Roux, et l'attention d'Elùna se concentra sur elle. A vrai dire, elle préferait les Renards Argentés. Plus discrets, plus fins ... Enfin. En même temps, c'était un peu normal. Pourtant, l'idée de se transformer comme ça l'ennuyait. Cela ressemblait à un rituel de passage. Dommage, mais Elùna n'y participerait pas. Et ne croyez pas que c'était parce qu'elle ne savait pas. Ce serait une grâve erreur. Mais simplement, elle preferait garder l'initiative, et ne pas se montrer à tout le monde. Vous savez, avoir une forme animale que les autres ne connaissent pas peut se révéler très pratique ... S'humidifiant les lèvres d'un coup de langue rapide, elle chercha les différentes options s'offrant à elle. Comme d'habitude, elle choisit la plus surprenante.

      « Je vous laisse la surprise. Peut être un jour chasserons nous ensemble... »

    Renard. Pas pour vous ...
    Cette promesse de chasse fit sourire Elùna. Parce que s'était bien sûr improbable. A tout les coups, si le Renard Gris et l'Aigle se rencontrerais, Elùna serait la proie. Et si c'était une rencontre en renards, donc avec Luna, la brunette savait qu'elle n'apprécierais pas ça. Avec le temps, peut être. Mais retrouver un autre Renard sur son terrain de chasse mettrait Elùna en colère, elle le savait. Mais bon. Ca, elle n'était pas obligé de le préciser. Puis Elùna joua avec son Don. Douée, elle se laissa envahir par son esprit animal. Automatiquement, tout ses gestes devinrent plus précis, plus rapides et plus souples. Plus gracieux, aussi. Maintenant, Elùna semblait contenir une puissance intérieure. Mais cela ne s'arretait pas là. Toujours humaine, Elùna avait pourtant un regard plus brillant, mais aussi plus cruel. Puis un sourire cruel fit son apparition sur ses traits, et l'espace d'un instant, Elùna fut plus qu'humaine.
    Avec sa peau pâle, et son regard intense, elle ressemblait à une statue d'ivoire. Jusqu'au moment ou elle fit pousser ses crocs, ressemblant de plus en plus à un vampire... Cela l'amusait beaucoup, et lui donnait une apparence dangereuse qu'elle aimait bien. A ce moment, elle aurait pu se jeter sur n'importe quel élève et le tuer. Mais comme cela ne se faisait pas, elle n'en fit rien.
    A la place, elle redevint normal, même si ses yeux gardèrent une certaine brillance, et si elle laissa l'esprit animal qui couvait en elle l'influencer encore un peu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Dim 7 Déc - 21:00


    J'entendis avec une précision qui aurait été quasi-inexistante si j'avais été humaine, les paroles d'Elùna. Alors, on pouvait voir une lueur de déception dans mon regard perlé d'ambre. Mais, alors que je commençais à réintégrer l'apparence que j'aimais le moins, celle d'humaine, je comprenais ses raisons. Même moi, d'habitude si méfiante, j'aurais dû me méfier davantage,et prendre l'initiative de garder cette partie de moi cachée. Alors, de nouveau humaine, je repassa une main tremblante dans mes cheveux. J'étais confuse d'avoir agi ainsi. Tout en plongeant mon regard dans celui de la renarde grise, sous forme plus qu'humaine, j'y vis briller un éclat, que moi, je n'avais pas. Oui, Elùna, tout comme Serena d'ailleurs, était plus agée. Etais-je la plus jeune ? J'espérais que non, ne voulant être montrée comme la plus jeune et la moins expérimentée ici. Mais, quelques minutes après ma transformation, de nouvelles pulsations m'emplirent. J'avais envie de courir, de partir, seule, à l'abri des regards indiscrets, de partir et de ne vivre que sous ma forme animale. Pourtant, je savais que c'était impossible, mais un rêve n'est pas forcémment réel non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Mer 10 Déc - 9:09


  • Je regardais sans rien dire, sans bouger, Luna se transformer. Elle avait l'air de se plair dans sa forme animale. Humm ... un renard roux ! Pas mal comme animal. Je souria legeremment, elle marchais avec malice et elle semblait si à l'aise, mais quand elle redevint humaine, j'ai sentis comme un frisson. Comme un regret de s'être transformer. Je fronjça tres legeremment les sourcil. Soudain, un sentiment désagréable s'empara de moi. Le sentiment d'avoir fait ou dit quelque chose qui ne fallait pas dire ou faire. J'étais un peu confuse. Je leva legermment les bras en l'air comme font les voleurs quand les policiers les arretent. Mais je n'en pouvais plus d'avoir ce sentiment collé à mon dos, en plus personne ne parlait. C'était affreux --' Alors je commence à m'agiter un peu et je dit : << Ai-je fait quelque chose de mal ? >> Enfin j'allais savoir si oui ou si non, et enfin j'allais me débarassé de cet énorme poid qui pendait au dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Killyan J. Reagan
avatar



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 11/08/2008
Age : 24

Emploi : Fille.
Animal : Tigre de Sibérie.


MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   Mer 10 Déc - 18:14

    Humaine. Finalement moins que vous ne le pensez ...
    Alors c'était comme ça. Il suffisait qu'Elùna refuse de se transformer, sous l'influence d'un coup de tête foireux, et voilà que les deux autres étaient génées. xD C'était con, quand même. Alors que c'était à la Brunette d'être génée, parce qu'elle refusait une faveur que les autres avaient dû lui accorder ... Enfin. Un sourire moqueur se dessina bientôt sur les lèvres de la Donzelle, qui ne put s'en empecher. Oh, ce n'était pas très gentil, mais bon. La simple idée de ce qui venait se passer la faisait rire. Bref ... C'était dommage, quand même. Pour tant de jeune qui se targuait d'être différents, d'être des jeunes rebels'. Rebels à deux balles, hein, s'il suffisait d'une personne refusant réellement d'entrer dans le moule de la civilisation pour les faire douter... Enfin. Se mordillant doucement la lèvre, Elùna réprima son fou rire. Déjà que sourire de cette façon allait être mal vu, si en plus elle se mettait à rire, ça allait être joyeux. XD

    Renard. Plus rusé que toi ...
    Elùna parvint finalement à retenir son rire. Elle frémit, et parcourut des yeux les autres élèves, qui passaient autours d'eux. Le silence ne la dérangeais pas, et elle se voyait mal commencer à expliquer son point de vue. Après tout, c'était de nouveau des choses qui ne se disaient pas. Aussi laissa-t-elle Luna répondre toute seule ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-0uh.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au Temps Où Tout Etait Pareil. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» "Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres"
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Et le temps, dans tout ça ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE MY HEAD ™ :: FIRST STEP :: 
Archives
 :: 
Old Time
-